Les vétérinaires et le développement durable

Publié le par enneades-conseil.over-blog.com

Peut-  on associer le métier de vétérinaire au développement durable ?

La réponse est « oui », et le groupe V.D.D (Vétérinaire pour un Développement Durable) initiative du SNVEL, (Syndicat National des Vétérinaires d’Exercice Libéral) y contribue.

Les partenaires de ce projet proposent, dans une première étape, d’identifier et de développer des actions prenant en compte les objectifs environnementaux, sociaux et économiques du développement durable. Différentes thématiques sont abordées :

-       la gestion des déchets d’activités de soins : élaboration d’un guide technique de tri des déchets d’activités destiné aux vétérinaires, et élaboration d’un  « kit » pour accompagner leurs clients dans la gestion des déchets vétérinaires.

-       la rédaction du « livret bleu », détaille les différents axes de travail du groupe, dans un but de renforcer leur engagement et de développer des actions concrètes.

-       le partage des bonnes pratiques intégrant la prise en compte de l’impact de leur activité sur l’environnement, l’économie et le sociétal. (démarche qualité, guide des bonnes pratiques d’utilisation du médicament, optimisation des pratiques d’élevage et de l’utilisation des médicaments…)

-       La biodiversité : des actions concrètes ont été mises en place :

o   Participer au développement de pratiques vétérinaires et agricoles favorables au maintien de la biodiversité en milieux urbanisés et agricoles et dans les espaces naturels.

o   Surveiller et gérer les risques liés aux contacts entre la faune sauvage, les espèces domestiques, les nouveaux animaux de compagnie et l’Homme

o   Informer et éduquer le public.

-       Ecoresponsabilité  axé sur des actions tant professionnelles que privées :

o   Amélioration du bilan carbone de leur activité

o   Utilisation raisonnée de l’eau et des sources d’énergie en privilégiant les énergies renouvelables

o   Application des normes HQE pour les bâtiments

o   Achats éco responsables

o   Réduction des supports papier

o   Limitation des emballages

o   Tri sélectif…

Toutes ses démarches sont fondées sur la base du volontariat de chacun de ses membres. L’objectif étant de responsabiliser les acteurs de toutes les filières de production depuis l’éleveur jusqu’au consommateur.

 Un bel exemple de l’implication de ce groupe pour contribuer à minimiser l’impact de leur activité sur l’environnement, l’économie et le sociétal.

Retrouvez de plus amples informations ainsi que les actions et travaux réalisés sur le site : http://www.vetopro.fr  rubrique V.D.D

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article